Traitement

Êtes-vous inquiet pour un proche ? Êtes-vous aux prises avec une dépendance vous-même ? Passez voir votre médecin généraliste. N’attendez pas qu’une crise n’éclate. Votre médecin vous offre avant tout une oreille attentive et un esprit ouvert. Il est proche de vous et peut vous aider sur le plan médical, social et psychologique. Très souvent, il y a un remède à la dépendance. Chaque cas est spécifique et différent mais ça commence toujours par cette première étape. Venez nous parler.

Middelengebruik behandeling

Comment démarre-t-on le traitement ? D’abord, il y a les questions urgentes : arrêtez les méthodes dangereuses et assurez-vous de ne pas nuire à vous-même ou à votre entourage. S’il existe des problèmes sociaux, tels que le fait de ne pas être couvert par une assurance maladie, le médecin peut vous aider à régler les choses. Dans un certain nombre de cas, des médicaments peuvent être nécessaires et utiles pour compenser la dépendance physique à la substance et pour éliminer la lutte quotidienne pour l’obtenir.

Cela donne un premier sentiment de paix, un début de reprise du contrôle. De cette manière, on commence à envisager le long terme, tout en limitant le risque de rechute. Et puis vient l’écoute. Au fil des entretiens il s’établit une relation de confiance, qui permet l’installation d’un rapport psychothérapeutique. Vous racontez votre histoire, le médecin écoute. De toute façon, ce sera un travail de longue haleine, mais à chaque visite nous nous rapprochons un peu du cœur du problème.

Votre consommation a toujours une raison ou une cause sous-jacente. Qu’est-ce qui vous pousse à continuer à utiliser ? Quelle douleur ou peur intérieure voulez-vous combattre ? Votre médecin examinera avec vous de nouvelles stratégies pour lutter contre cette souffrance plus profonde, de sorte que vous n’ayez plus besoin des substances intoxicantes. Les étapes suivantes sont toujours spécifiques et personnalisées.

En travaillant avec votre médecin généraliste, vous restez tout simplement dans la société. Le sevrage pourrait se concevoir dans un environnement fermé et protégé, mais à la fin du périple, vous vous retrouverez brusquement dans l’environnement que vous avez laissé derrière vous, ce qui comporte un risque de rechute. S’attaquer à votre consommation tout en restant dans votre environnement habituel et aborder de manière compréhensive les problèmes (sociaux, psychologiques et médicaux) fournit, dans notre expérience, une meilleure garantie de succès.

La consommation de substances concerne toujours une personne (un humain) qui consomme de l’alcool, des drogues ou des médicaments (des substances) dans un certain contexte (un milieu). Ces trois éléments sont connectés les uns aux autres et s’influencent mutuellement. Tout traitement efficace devra s’attaquer à l’interaction de ces trois éléments.

Liens utiles

Middelengebruik behandeling

Plus d’articles sur la consommation de substances et l’assuétude

Consommation de substances

Assuétude

Problèmes psychiques